Fév 2, 2017 in Sécurité informatique by
Sauvegarde interne et externe : comment prendre la bonne décision ?

La protection des données est devenue une priorité dans les entreprises. Pour cela, deux types de sauvegarde existent : externe et interne. Comment prendre la bonne décision ?

La perte de données est une préoccupation majeure pour les dirigeants d’entreprise. De nombreuses menaces informatiques pèsent sur les informations personnelles, les objets connectés, les applications… Afin de lutter face à ces risques, deux types de sauvegarde sont proposés aux entreprises : la sauvegarde en externe et celle en interne.

La sauvegarde externe : une sécurité optimale assurée

La sauvegarde externe élimine dans un premier temps la nécessité d’une intervention de l’entreprise, le prestataire s’occupe de l’intégralité des opérations. Via la sauvegarde externe, les données sont stockées dans un ou plusieurs lieux en dehors de l’entreprise. Celles-ci sont stockées sur le Cloud Computing et sauvegardées automatiquement suivant des paramétrages prédéfinis (sauvegarde quotidienne, en temps réel, suivant une planification horaire…).

Une fois les données sauvegardées en dehors de l’entreprise, le niveau de sécurité est supérieur. En effet, les risques d’incidents physiques, de vols ou même d’erreurs éventuelles sont nettement réduits. L’intégrité des données est également assurée afin de pouvoir les récupérer à tout moment.

Enfin, les avantages d’une solution de sauvegarde externe se voient aussi au niveau technique, notamment au niveau des performances. Avec la sauvegarde sur un serveur extérieur, les entreprises gagnent en vitesse de sauvegarde. De plus, ce type de solution assure une maintenance optimale des serveurs en cas de problème. En effet, les prestataires disposent habituellement d’un support technique doté de compétences adaptées.

La sauvegarde interne : des coûts et une sécurité à surveiller

La sauvegarde faite sur un support, c’est-à-dire la sauvegarde interne, offre également plusieurs possibilités aux entreprises, comme celles d’installer un réseau de disques durs dédié ou de créer son propre cloud. Comme pour la sauvegarde externe, les sauvegardes en interne sont automatisées ainsi que la restauration en cas de perte.

Là où la différence est flagrante, c’est en termes de niveau de sécurité. En effet, les données étant stockées en interne, elles sont davantage sensibles aux sinistres pouvant se produire au sein de l’entreprise. De plus, qui dit interne dit un personnel qualifié qui dispose des compétences nécessaires pour assurer la maintenance du matériel. Ce qui n’est pas toujours le cas aujourd’hui.

Enfin, le coût peut aussi être un frein à choisir une solution de sauvegarde interne. Celle-ci demande un investissement matériel mais aussi de temps.

Axess OnLine protège les entreprises des risques informatiques grâce à un système de sauvegardes incrémentielles qui permet d’effectuer des sauvegardes quotidiennes des données sur notre Cloud privé. Axess OnLine garantit ainsi une véritable fiabilité des informations grâce à leur externalisation au sein de datacenters hautement sécurisés.

>> En savoir-plus

Tags: