Mar 10, 2016 in Connexion internet by
L’accès au très haut débit, une priorité pour les zones rurales

L’accès au très haut débit devient aujourd’hui une priorité pour les zones rurales et les entreprises qui y sont installées. Mais où en est le programme national de très haut débit lancé par le gouvernement en 2013 ?

Le plan Très Haut Débit, une priorité pour les années à venir

« La priorité des priorités, c’est le développement du très haut débit parce que ça touche à tous les domaines de l’activité humaine », a affirmé le président de l’AMRF, Vanik Berberian.

Le plan France Très Haut Débit, lancé en 2013, est actuellement au cœur des débats au sein du gouvernement. Ce plan vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022. C’est un investissement de 20 milliards d’euros qui a été mobilisé pour atteindre cet objectif.10

Le plan France Très Haut Débit a pour but de répondre à différents objectifs :
– Renforcer la compétitivité économique de la France et la qualité des services publics en fournissant le très haut débit aux zones d’activités économiques et sites publics (établissements scolaires, hôpitaux, maisons de retraites…).
– Généraliser l’accès de tous aux usages liés au très haut débit avec 80% des logements éligibles d’ici 2022
– Apporter la fibre optique dans chaque village et chaque quartier par des opérations de « montée en débit »

En plus de ces zones d’activités, les campagnes restent un point important à prendre en compte pour le développement du très haut débit. Les zones blanches, c’est-à-dire les zones qui ne sont pas desservies par un réseau de téléphonie mobile ou Internet, étant visées à disparaître au plus vite.

Les zones rurales, un besoin urgent de très haut débit

Les zones rurales se caractérisent par une faible densité de population, par une carence en offre de services et de prestations et également par un certain éloignement géographique par rapport aux métropoles régionales. Le très haut débit permettrait alors de réduire cet effet géographique en connectant les zones rurales au reste du pays. L’avantage ? De nombreux secteurs professionnels pourraient implanter leurs activités sur ces espaces.

Le très haut débit permettrait également de faire passer d’importantes charges de données ou d’accéder à d’immenses bases de données. Entre les applications, le cloud ou encore la téléphonie IP, les entreprises d’aujourd’hui ont différentes opportunités à saisir.

Les campagnes françaises disposent déjà d’une bonne image, entre les faibles coûts de l’immobilier ou encore l’accès à une qualité de vie et à la proximité avec un environnement naturel. Le très haut débit devient donc un argument décisif pour décider les entreprises à s’y installer.

Le territoire français est aujourd’hui divisé en fonction des capacités d’accès à l’Internet très haut débit. Des disparités spatiales se perçoivent nettement, entre des zones parfaitement connectées et des zones dépourvues d’accès en très haut débit. Ces zones blanches emmagasinent un retard évident. L’objectif d’une connexion très haut débit de l’ensemble du territoire hexagonal devient donc de plus en plus urgent.

Axess OnLine, fournisseurs d’accès internet, propose différents types de connexion : ADSL/SDSL, fibre optique mais aussi interconnexion de sites distants. Partenaire du réseau ADTIM, aménageur du numérique pour la Drôme/Ardèche, Axess la possibilité à nos clients locaux de disposer de connexions fiables et de bonne qualité. Axess OnLine participe ainsi au développement de la fibre optique pour les professionnels drômois et ardéchois.

Tags: